Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Apprentissage en agriculture : un coup de pouce inédit !

Apprentissage en agriculture : un coup de pouce inédit !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Profitez du plan de relance gouvernemental : jusqu'à 8000 € d'aide exceptionnelle versés la 1ère année de contrat. En savoir +...

Au 1er janvier 2019, a été mis en place, une aide unique : Cette aide forfaitaire est versée par l’Etat à l’employeur au titre d’un contrat d’apprentissage conclu dans une entreprise de moins de 250 salariés et visant un diplôme équivalent au plus au baccalauréat (Niveau IV)- (ex : CAP, BP, BAC, CS…).

Le montant de cette aide :
-    4125 euros maximum pour la première année d’exécution du contrat d’apprentissage
-    2000 euros maximum pour la deuxième année d’exécution du contrat d’apprentissage
-    1200 euros maximum pour la troisième année d’exécution du contrat d’apprentissage


Suite à la crise liée à la COVID 19, certaines entreprises étant affaiblies et pouvant ainsi hésiter à embaucher un apprenti, le gouvernement a développé un plan de relance de l’apprentissage et met en place une aide exceptionnelle qui se substitue à l’aide unique, précédemment évoquée, pour la première année du contrat. L’aide unique reprend pour les années suivantes du contrat (si éligible).
L’aide exceptionnelle s’élève à :
-    5000 € pour les alternants mineurs
-    8000 € pour les alternants majeurs


Cette aide est valable pour les entreprises concluant un contrat d’apprentissage entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, jusqu’au niveau Master. Cette aide est sous conditions pour les entreprises de plus de 250 salariés. Elle est versée mensuellement.
A cette aide exceptionnelle de l’Etat, peut s’ajouter une aide à l’exercice de la fonction de maitre d’apprentissage, versée par l’OPCO, soit pour le secteur agricole, OCAPIAT, sous réserve des fonds disponible et de la conformité aux critères de financement. Cette aide est à déposer en même temps que le contrat d’apprentissage.


Plus d’infos auprès de Céline GENESTE, développeur apprentissage : 05.55.21.55.62 - 07 63 45 22 94
 

En tant qu'employeur, la loi vous impose d'évaluer les risques qui existent dans votre entreprise en matière de santé et de sécurité des salariés y compris les apprentis et stagiaires. Pour cela, vous devez établir et tenir à jour un document unique d'évaluation des risques professionnels (DUER). Ce document doit être réactualisé chaque année ou lorsqu’un nouveau risque est identifié (ex : Covid).
Pour vous aider dans cette démarche qui s’inscrit dans une volonté de prévention des risques à la fois pour vos salariés, apprentis mais également pour vous-même une journée de formation est organisée à votre attention. Un point de prévention sur la COVID sera abordé plus spécifiquement.
Réservez vite votre place (nombre limité).

 

 

Actions financées par l’Union Européenne et la Région Nouvelle Aquitaine.